« Simple, plastique » : la chanson d’Orelsan détournée pour alerter sur la protection des plages et océans

Impossible de passer à côté du phénomène OrelSan et sa chanson « Simple, Basique », qui a été depuis sa sortie en septembre 2017 détournée à de multiples reprises. Presque un an après, au coeur de l’été 2018, c’est le réalisateur Jérémi Stadler qui reprend l’entêtante musique et les codes du clip pour alerter l’opinion publique sur l’état des plages de notre littoral, et des mers et océans qui vont avec. Je vous laisse regarder la vidéo : c’est simplement brillant !

L’invasion plastique : des chiffres alarmants

Au delà de la pollution qu’il engendre sur les mers et plages du globe, le plastique provoque des ravages un peu partout là où il passe. Ainsi, en seulement 65 ans, l’être humain a créé plus de 6 milliards de tonnes de déchets plastiques, soit l’équivalent de 822 000 Tour Eiffel (source) ! Une salve d’autres chiffres alarmants, histoire de bien saisir l’ampleur du problème :

  • 1,5 million d’oiseaux et de mammifères marins meurent chaque année en ingérant des matières plastiques (source)
  • 400 millions de tonnes de plastique sont produits chaque année. En Europe, seulement 30% est recyclé (contre 25% en Chine ou seulement 9% aux Etats-Unis). Le reste est soit enfoui, soit brûlé dans l’atmosphère. (source)
  • En 2050, et au rythme actuel, il y aura plus de plastique dans les océans que de poissons. Aujourd’hui, on estime la quantité de déchets plastiques dans les mers et océans à 1800 milliards.
  • Un 7ème continent fait de plastique est en train de voir le jour dans l’océan Pacifique. D’une taille totale de 1,6 million de km2 (soit 3x la surface de la France), elle est constituée d’environ 80 000 tonnes de déchets plastiques. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Au mois de juin dernier, une baleine échouée sur une plage thaïlandaise a été retrouvée agonisante. Elle est morte quelques heures plus tard. La cause ? Pas moins de 80 sacs plastiques retrouvées dans son estomac.

Tous ces chiffres nous montrent l’urgence de la situation. Même si de grandes quantités de plastique sont produites chaque année, il est de notre devoir de bannir au maximum son utilisation et de limiter nos déchets. N’hésitez pas à consulter la rubrique « astuces zéro déchet » de ce site pour commencer à prendre de bonnes habitudes pour notre planète !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *